Pickpockets à Berlin
© Polizei Berlin

Qu’en est-il des pickpockets à Berlin ? C’est le cauchemar de tout voyageur : Vous entrez dans un musée et vous apprêtez à payer l’entrée, quand soudainement vous remarquez que votre portefeuille a disparu. Si cela ne vous jamais arrivé, vous connaissez surement tous quelqu’un qui a eu la malchance de s’être fait voler en voyage. Perdre quelques dizaines d’euros n’est certes pas agréable, mais le plus embêtant reste surtout le fait de devoir bloquer sa carte bancaire, de refaire ses papiers d’identité et de devoir passer au commissariat pour déposer plainte… Bref, ça gâche les vacances. Pour vous éviter ces mésaventures, vous trouverez quelques informations sur les pickpockets à Berlin dans cet article.

Berlin, une ville à pickpockets ?

Pas du tout, et même bien au contraire ! Avec 27119 vols à la tire commis en 2017, Berlin est bien loin des 76000 vols commis par an à Paris et encore plus loin des « capitales des pickpockets », telles que Rome ou Barcelone. Bref, la ville de Berlin est donc relativement sûre. Le chiffre de 27000 n’est en même temps pas anodin non plus, il faut donc tout de même être prudent.

À noter que ce chiffre est en baisse puisque les peines encourues à Berlin sont de plus en plus lourdes et que les juges n’hésitent plus à sanctionner de peines de prison pour les vols à la tire, ce qui décourage bien des voleurs qui, il y a quelques années, s’en tiraient avec une amende.

Qui sont les pickpockets à Berlin ? Comment les reconnaitre ?

En 2017, la police berlinoise a arrêt près de 1244 personnes pour des faits de vols à la tire. La plus grande partie de ces voleurs étaient d’origine roumaine (39,7%). En tout, 89 % des malfaiteurs étaient de nationalité étrangère et seulement 11% allemands.

Où les vols ont-ils lieux ?

De façon générale, les pickpockets agissent toujours là où il y a du monde, à savoir dans les gares, aéroports et stations de métro, mais aussi dans les rues commerçantes et sur les sites touristiques. La foule leur permet en effet d’agir incognito.

Les allemands sont connus pour la qualité de leur travail, et la police berlinoise ne fait pas exception à la règle. En effet, celle-ci a mis en ligne une carte qui montre les lieux où sont recensés le plus de vols !

Carte des pickpockets à Berlin
Screenshot de la carte des endroits les plus touchés par les vols à la tire © Polizei Berlin

Il faut avouer qu’il est assez difficile de s’y repérer quand on ne connaît pas la ville. Inutile bien sûr de regarder chaque rue. Retenez ou notez plutôt les 8 endroits suivants, que la police de Berlin a expressément citée comme étant les zones les plus touchées :

  • Alexanderplatz et la gare Friedrichsstraße
  • City West et la gare Bahnhof Zoo
  • Hermannplatz et Neukölln
  • Friedrichshain-Kreuzberg
  • Potsdamer Platz et Friedrichstraße
  • Schlossstraße Steglitz
  • Spandau
  • Wilmersdorfer Straße

À ces lieux s’ajoutent bien évidemment les manifestations sportives, les marchés de Noel, les centres commerciaux et les transports en commun (gares, bus 100, 109, 119 et 200, lignes métro U6, U7 et U9).

Que faire en cas de vol ?

Que faire lorsque vous vous êtes fait voler quelque chose ? Une fois le « petit coup de panique » passé, il vous exécuter plusieurs tâches afin de limiter les dégâts :

  • Faites opposition sur votre carte bancaire : La première chose à faire est de faire opposition. Comme ça, aucun risque que le voleur vous vide votre compte. Toutes les banques ont un numéro d’urgence, renseignez-vous simplement avant votre départ.
  • Contactez votre opérateur téléphonique : Si votre téléphone a disparu, prévenez votre opérateur afin qu’il puisse couper votre ligne. Il est parfois possible de faire cela en ligne.
  • Portez plainte au commissariat : À faire absolument, puisque cela vous permettra de refaire vos carte bancaires, pièces d’identité et de faire valoir d’éventuels droits auprès de l’assurance.
  • Prévenez votre assurance… et surtout, lisez bien la police ! Certaines assurances doivent être prévenues rapidement et exigent tel ou tel document pour être en mesure de vous rembourser.
  • Appelez la compagnie aérienne : S’il n’y a pas de contrôle obligatoire aux frontières en Europe, certaines compagnies vérifient tout de même l’identité des voyageurs. Donc prévenez votre compagnie et demandez-leur quel document il leur faut pour que vous puissiez voyager. Parfois un procès-verbal du commissariat sera suffisant, parfois il vous faudra obtenir un document officiel de l’ambassade ou du consulat.
  • Allez à l’ambassade ou au consulat : Eux seuls pourront vous fournir un laissez-passer consulaire ou tout autre document qui vous permettra de prendre l’avion.

Je vous conseille également de lire ce petit fascicule, qui est en français, élaboré par la police de Berlin. Il comporte pleins d’informations qui vous seront utiles en cas de vol.

Quelles sont les techniques employées par les pickpockets à Berlin ?

Afin de sensibiliser les touristes, la police de Berlin a « mis en images » certaines des techniques utilisées par les pickpockets. Les voici :

Les nettoyeurs

Pickpockets à Berlin
© Polizei Berlin

Une personne vous renverse par mégarde un peu d’eau, un jus de fruit ou tout autre aliment sur vos vêtements… Elle vous aide ensuite à tout nettoyer, et en profite bien sûr pour vous voler votre portefeuille. La variante : Un complice se place derrière vous et profite de votre inattention. C’est ça la double peine : Votre chemisier est sale et votre portefeuille a disparu !

La cohue

Pickpockets à Berlin
© Polizei Berlin

Un classique ! Il y a du monde, ça se bouscule un peu, impossible d’éviter le contact physique : Un terrain de prédilection pour les pickpockets qui en profiteront pour dérober vos affaires. Parfois ils se mettent même à plusieurs à l’entrée du métro pour provoquer une bousculade…

Le coup du resto

Pickpockets à Berlin
© Polizei Berlin

Un autre classique, bien connu des parisiens ! Vous êtes au resto et vous avez mis votre veste sur le dossier de votre chaise. Les pickpockets font le tour des terrasses et repèrent de suite les personnes qui ont fait cette erreur. Ils s’assoient à la table derrière vous et leurs mains baladeuses font le reste ! Au moment de régler l’addition, une mauvaise surprise vous attend… L’addition sera salée !

Le coup du plan

Pickpockets à Berlin
© Polizei Berlin

Cette arnaque existe en plusieurs variante, la plus connue étant celle du plan. Un faux touriste vient vous voir avec un grand plan pour vous demander un renseignement. Il couvre votre sac avec le plan, ce qui lui permet de vous voler vos affaires incognito… La même technique est utilisée avec des mendiantes qui vous tienne leur bébé sous le nez, vous suppliant de leur donner de l’argent.

Le supermarché… Pas si discount que ça !

Vol à la tire Berlin
© Polizei Berlin

L’Allemagne, c’est le paradis du discount et du low cost : Entre Penny, Lidl et Aldi, vous aurez l’embarras du choix et vous pourrez faire de nombreuses économies… Si seulement il n’y avait pas ces pickpockets ! Pour éviter de vous faire voler, ne laisser pas votre sac avec votre portefeuille accroché au caddie. Certains pickpockets font le tour des magasins en essayant de repérer d’éventuelles victimes.

La poche arrière

Vol à la tire Berlin
© Polizei Berlin

Un coup qui marche bien chez les allemands, qui mettent souvent le portefeuille dans la poche arrière de leur pantalon… C’est plus rare en France mais certains hommes le font tout de même. Attention donc, en particulier s’il y a un peu de monde et que vous êtes distraits. Mieux vaut porter le portefeuille dans la poche avant. Comme ça, personne ne s’amusera à vous toucher les fesses !

La photo inoubliable

Vol à la tire Berlin
© Polizei Berlin

Une photo qui peut vous coûter cher. Si les souvenirs sont importants et que vous voulez absolument avoir la photo parfaite pour Instagram, n’en oubliez pour autant votre sac. En effet, un sac posé par terre le temps d’une photo est comme un self -service pour un pickpockets. Pendant que vous immortalisez votre voyage, en prenant bien sûr votre temps pour avoir le cadrage parfait, eux en profiteront pour voir ce qui se cache dans votre sac !

Le spécialiste des chiffres

Vol à la tire Berlin
© Polizei Berlin

Certains pickpockets sont doués pour les chiffres, en particuliers pour les 4 chiffres du code secret de votre carte bancaire… Ces vicieux se mettent à côté des distributeurs pour regarder le code que vous entrez. Une fois que vous avez pris votre argent, ils appliquent une des techniques ci-dessus pour vous dérober votre portemonnaie et votre carte. Là-aussi, c’est la double peine : Le voleur vous prend votre argent et en profitera pour vider dans la foulée votre compte bancaire !

Voilà pour l’aperçu des techniques les plus utilisées. Impossible bien sûr de toutes les techniques, il y en a énormément. Et celles présentées ici existent dans pleins de variantes. Pour « La cohue », il existe une variante dans laquelle les voleurs à la tire appuient sur le bouton d’arrêt d’urgence de l’escalator, tandis que leurs complices profitent du moment d’étonnement et de bousculade qui s’en suit pour voler les innocents… Un autre classique : La mendicité ! Vous le connaissez tous, c’est le coup des signatures ! Des filles soi-disant sourdes et muettes viennent vous demander une signature et un don pour une œuvre caritative qui n’existe pas… Parfois elles sont plusieurs et quand l’une vous demande des signatures les autres se pressent autour de vous pour vous délester du surpoids dans votre poche. Que c’est gentil !

Bref, les techniques sont nombreuses mais suivent (en gros) toutes le même schéma : Soit les voleurs profitent de votre inattention (sac ouverts, objets laissés sans surveillance), soit ils essaient de vous distraire pour profiter du moment d’inattention qui s’en suit pour vous dérober, parfois avec des complices.

Comment se protéger facilement ?

Il existe des techniques très simples pour se protéger des pickpockets. Certes, elles ne garantissent pas une protection à 100%, mais les pickpockets ont pour habitude de chercher des proies faciles. Et donc, si vous prenez de simples mesures de protection, cela les dissuadera de s’en prendre à vous – il préféreront s’en prendre au touriste venu de la région de (insérez ici une région de France que vous n’aimez pas) et vous laisseront tranquille.

Portez votre sac devant vous…

Ne portez pas votre sac à main derrière le dos ou le sac en bandoulière porté sur le côté. Cela parait bête comme conseil, mais nombreux sont les visiteurs qui ne le font pas. On en voit souvent à Berlin, parfois même avec le téléphone portable qui dépasse de la poche du pantalon arrière…

Quant au sac à dos, n’y mettez pas d’objets de valeur, comme ça pas de crainte à avoir. Berlin n’est pas assez dangereux pour que vous deviez porter votre sac sur le ventre. C’est certes plus sûr, mais pas très pratique… Et on a l’air un peu bête avec ! Seule exception : Quand vous êtes dans une foule, il vaut mieux le porter devant.

… et fermez le !

Il m’arrive régulièrement de voir des femmes avec le sac à main ouvert dans le métro. Les pickpockets s’en réjouiront ! Si souvent il s’agit là d’un simple oubli des autochtones qui sont dans le rush le matin, il n’y a pas d’excuse pour le touriste qui a tout son temps !

De plus, essayez si possible de porter vos objets de valeurs (portefeuille, pièces d’identité) près du corps, comme par exemple dans la poche intérieure d’une veste, et l’appareil photo autour du cou.

Cachez votre code secret de carte bancaire

Une précaution simple à prendre lorsque vous utilisez votre carte bancaire : Entrez votre code en cachant par exemple le clavier avec l’autre main. Comme ça, même si un pickpocket à Berlin venait à vous surveiller quand vous retirez votre argent, il ne pourra rien faire avec votre carte et cela le dissuadera de la voler.

Ne laissez pas votre sac (ou votre téléphone) sans surveillance

Un sac posé par terre pour pouvoir prendre une photo ? Un sac accroché derrière votre chaise au resto pour être moins gênant ? Ce sont des cas classiques que pas mal de pickpockets exploiteront. De façon générale, ne laissez pas vos affaires sans surveillance, cela facilite grandement le travail des voleurs.

Ne prenez pas beaucoup d’espèces avec vous

Si les allemands ont pour habitude de beaucoup payer en cash, le français utilisera traditionnellement plutôt sa carte bancaire. Une bonne chose, puisque de cette façon, il n’a que peu d’espèces sur lui. Votre carte bancaire marchera aussi à l’étranger, très souvent sans surcoût dans l’union européenne, donc inutile de prendre beaucoup de liquide.

Conclusion

Si vous habitez une grande ville, vous ne serez pas « dépaysés » ! En effet, les techniques utilisées par les pickpockets à Berlin sont très similaires à celles utilisées par les voleurs à la tire en France et dans le monde entier. Il faut également noter que Berlin n’est pas vraiment une capitale à risque comme Rome ou Barcelone et que la police se bat activement pour endiguer le phénomène, qui est en baisse.

Donc, si vous êtes au courant des principales techniques de vol et que vous suivez les conseils ci-dessus pour vous protéger, vous ne devriez (très probablement) pas être embêté !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here